Comment préparer sa peau au soleil naturellement ?

Pour avoir un beau bronzage, la peau doit être saine, bien hydratée et pleine de vitalité. Si des solutions naturelles peuvent aider à préparer la peau au soleil, une protection solaire s’impose au moment de l’exposition pour se protéger de l’effet nocif des UV. Le site LES TRAPPEUSES vous offre un article qui explique très bien l’intéret d’une protection solaire (petit bonus, une recette « écran solaire maison » vous ai offerte en fin d’article).

Attention : En cas d’exposition au soleil, il est recommandé de protéger sa peau à l’aide d’une crème solaire à indice adapté, de répéter l’application régulièrement, notamment après chaque baignade, et d’éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée.

 

  • Le bêta-carotène

Pour préparer sa peau au soleil, il est indispensable de consommer des aliments riches en bêta-carotène comme les carottes crues plutôt que cuites, le melon, les brocolis, les épinards, le pissenlit, le persil, le cerfeuil, les abricots secs, la mâche, la mangue, la laitue, les tomates (riches en lycopène).

Le bêta-carotène contenu dans les fruits et légumes est transformé en rétinol (forme active de la vitamine A) par la muqueuse de l’intestin pendant la digestion. La vitamine A est ensuite transportée par nos cellules et permet la synthèse de la mélanine qui est à l’origine de la pigmentation de notre peau en bronzage. Cela demande de s’y préparer quelques semaines à l’avance.

A vous les fruits et légumes colorés, jaunes, orangés, rouges ou verts.

 

  • L’urucum

C’est un excellent accelérateur de bronzage ! Utilisé par les Indiens d’Amazonie comme protecteur pour la peau, l’urucum ou rocou est une graine antioxydante cent fois plus riche en bêta-carotène que la carotte. Elle contient aussi du zinc, du cuivre et du sélénium qui ont une action contre le vieillissement et les inflammations de la peau mais également sur la production de collagène et d’élastine qui la rendent souple. Ces oligo-éléments aident aussi les cellules de la peau à se renouveler.

Mélangez 100 ml d’huile d’abricot avec 10 grammes de poudre d’urucum.

A appliquer sur la peau en préparation au soleil ou en huile après-solaire pour prolonger le bronzage. Ou 1 cuillère à café de poudre diluée dans un verre d’eau à prendre avant le petit-déjeuner

Il n’existe aucune contre-indication.

 

  • Les bourgeons de cassis

En gemmothérapie, l’utilisation des bourgeons de cassis avant les périodes de soleil est très efficace pour diminuer ou supprimer les réactions allergiques. Les bourgeons de cassis ont une action anti-histaminique et anti-inflammatoire.

Prenez 7 gouttes de macérât glycériné le matin et l’après-midi avant 17 heures dans une cuillère à café d’eau minérale. Bien saliver avant d’avaler. Faites une cure de 3 semaines avant les expositions au soleil. Bien entendu, les bourgeons sont d’autant plus efficaces que l’on a éliminé de l’alimentation certains allergènes ou intolérances et qu’on a consommé des aliments riches en vitamine A, E et bêta-carotène.

Il n’existe aucune contre-indication pour la femme enceinte. Pour les enfants, diluez 3 gouttes dans un demi-verre d’eau minérale le matin pendant 3 semaines.

 

  • Le plein d’antioxydants

Le soleil accélère le vieillissement de la peau et la déshydrate. Pour freiner l’action des radicaux libres, pensez à consommer des aliments riches en anti-oxydants ou anti-radicalaires (vitamines A, C, E, et sélénium) : raisins, camu-camu, huile de germe de blé, pommes, mûres, orange, courge, amandes, thé vert, brocolis, carottes… Et cela tout au long de l’année.

 

  • Des Oméga 3

Les Oméga 3 protègent la peau des rayons solaires qui ont un effet destructeur sur le collagène. Ils évitent la formation des rides et la déshydratation en protégeant la lubrification naturelle de la peau.

Les huiles les plus riches en Oméga 3 sont les huiles de lin, de colza, de cameline et de périlla. Une cuillère à café par jour de l’une de ces huiles dans son alimentation suffit. Les Oméga 3 sont aussi issus de poissons sauvages et disponibles sous forme d’oléo-capsule. Deux capsules avant chaque repas, à entreprendre un mois avant l’exposition et jusqu’à la fin de la période d’exposition.

Il n’existe aucune contre-indication pour la femme enceinte. Diminuez par deux la posologie journalière pour les enfants.

 

  • Un bon gommage

Pour favoriser un bronzage uniforme, il est conseillé de réaliser un gommage de la peau afin d’éliminer les peaux mortes.

Pour un gommage au sel fait maison : mélangez 3 ou 4 cuillères à soupe de sel fin et 2 cuillères à café d’huile d’olive dans un bol. Massez en cercles sur la peau, main bien à plat, puis rincez à l’eau.
Pour un gommage à l’argile : mélangez  3 cuillères à soupe de sel de mer, 1 cuillère à soupe d’argile verte, 1 cuillères à café d’huile d’olive. Rajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse. Massez la peau en cercles, puis rincez à l’eau.
Faites ce gommage une fois par semaine pas plus pour ne pas enlever le film gras protecteur de la peau.

Il n’existe aucune contre-indication pour la femme enceinte. Pour l’enfant, le gommage n’est pas indiqué avant la puberté.

 

  • De l’homépathie

L’homéopathie peut prévenir les allergies solaires.

Vous pouvez glisser sous la langue, Muriaticum acidum 7 CH à raison de 5 granules matin et soir, quinze jours avant le départ en vacances et durant toute la durée de l’exposition.

Ou bien encore prendre une dose par semaine de Histaminum 9 à 15 CH si vous êtes sujette à l’urticaire.

Natrum muriaticum  9 ou 15 CH est le remède de fond le plus fréquemment utilisé en cas allergies. Une dose hebdomadaire durant l’exposition au soleil suffit.

Il n’existe aucune contre-indication pour la femme enceinte et l’enfant.

 

  • Macérât de carotte et huile essentielle d’ylang-ylang

Le macérât de carotte est riche en bêta-carotène et en vitamines. Les composants de la carotte favorisent la mélanogenèse de la peau et la renforcent face aux rayons UV. Vous pouvez aussi l’utiliser à la place d’une crème de jour, ou comme un sérum des soins quotidiens. L’huile essentielle d’ylang-ylang, quant à elle, aide la peau à fabriquer le bronzage au moment de l’exposition solaire. Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang pour une cuillère à soupe d’huile (macérât) de carotte. Masser le corps délicatement deux heures avant exposition.

Ne pas appliquer d’huile essentielle sur la peau des femmes enceintes, allaitante et des enfants.

 

  • Soigner son foie pour bien bronzer

La bonne pigmentation de la peau est favorisée par une bonne santé du foie. Les disparités dans l’aspect du bronzage et les allergies sont le plus souvent liées à une fatigue du foie. Pour favoriser un bon fonctionnement du foie, une cure avec des ampoules de radis noir ou d’artichaut est conseillée. Une ampoule le matin à jeun avec un jus de citron pendant 3 semaines.

Il n’existe aucune contre-indication pour la femme enceinte. Ne pas administrer aux enfants.

  • La vitamine C naturelle

La vitamine C est un bon préparateur de la peau au bronzage et un réparateur des effets du soleil. Elle favorise la cicatrisation de la peau, retarde les coups de soleil et favorise la production de collagène contre le vieillissement cellulaire. Les meilleures sources de vitamine C sont le camu camu, l’acérola, l’argousier, l’églantine, le citron, le cassis, le persil, le paprika, le persil, le chou, le kiwi, le poivron et la fraise. A mettre au menu tout le printemps et tout l’été !

 

Et n’oubliez pas, pour rester informé en temps réel des actus et astuces JoNaturoBio, pensez à vous abonner ici ! Ma page FaceBook @JoNaturoBio !

 

Prenez soin de vous et de vos proches,

Naturellement vôtre !

 

*source Nosapro